Le paysage, envers charnel de l’esprit des lieux

Intervention faite le 15 ocotbre 2020 lors des rencontres du réseaux des grands sites de France qui se déroulait à Rochefort.

I. Mobilité du territoire

Commençons simplement par la mobilité du territoire car un territoire n’est jamais définitif, mais toujours en mouvement. C’est une chose que nous connaissons bien en Charente-Maritime du fait de la grande mobilité du rivage de la mer. À l’université de La Rochelle, le géographe Frédéric Pouget travaille sur les cartes anciennes pour reconstituer l’histoire du trait de côte, cette ligne frontalière entre le milieu marin et terrestre (n’oublions pas qu’il y a — 10 000 ans, le niveau de la mer était 100 mètres plus bas et que depuis nous assistons à une remontée continue). Pour cette observation, Frédéric Pouget part des toutes premières cartes or les débuts de la cartographie moderne sont liés à Colbert a demandé en 1662 à l’Académie des Sciences qu’il soit fait une cartographie exacte des frontières du royaume et a créé la Charge de Commissaire général des fortifications (Chevalier de Clerville) pour dresser la « Cartographie des frontières de l’océan ». Le Chevalier de Clerville dressera par ailleurs les premiers plans de Rochefort… une histoire locale en quelque sorte qui se prolongera avec les travaux de Claude Masse à partir de 1679 réalisant ici des travaux de fortifications et de cartographie. La carte commence alors à représenter un territoire jusqu’alors incertain.

II. La perception des lieux

(Alain Cecaralli, 2014)
(Alain Cecaralli, 2014)

III. Processus à l’œuvre

À force de ne pas accepter que tout bouge, nous avions pris l’habitude de faire des projets définitifs, de prévoir des masterplans ou des plans-guide qui ne se réalisent jamais par manque de continuité. La réalité se rebelle à nos projets et de nouveaux impératifs ou des transformations inattendues viennent toujours bouleverser nos plans. De plus, les grands changements auxquels nous allons être confrontés imposent nécessairement de changer nos manières de faire.

(Altitude 35, 2019)
(Altitude 35, 2019)
(Lorenzo Alaimo et Audrey Fourquet, 2019)

Laboratoire d’architecture à la poursuite de l’écologie grise de Paul Virilio / Architectural studio in pursuit of Paul Virilio’s grey ecology

Laboratoire d’architecture à la poursuite de l’écologie grise de Paul Virilio / Architectural studio in pursuit of Paul Virilio’s grey ecology